Bienvenue

home
Bienvenue ! Cet espace est dédié à partager avec vous mon travail littéraire en différentes langues. Des nouvelles, du haiku, de la poésie ou encore, mes traductions de poésie japonaise et d’autres langues en espagnol. En tant que Mexicaine frontalière et après avoir vécu en Autriche, au Brésil, en Chine, au Japon et au Mexique, je suis continuement en train de réfléchir à ce que nous unit et ce que nous sépare, à ce qui encadre et à ce qui ouvre le passage. Mes textes naissent de cette manière d’être et de se trouver dans le monde. Un regard qui parcourt, lit et écrit des lieux et des langages nouveaux. À forcé de voyager, je suis devenue nomade et mon écriture aussi : elle bouge, elle se transforme, elle s’en va ailleurs tout juste quand elle commence à se sentir à l’aise.

Au long de ces dernières dix années, j’ai participé à des lectures, des congrès, des résidences artistiques, des ateliers, des publications et des anthologies dans environ 15 pays. Je voudrais sincèrememt remercier les traducteurs et les réviseurs littéraires qui m’ont accompagnée lors de ce procès et dont les versions sont publiées ici : Alexandra Plubins, Amal Chatterjee, Amanda Blazquez, Eva Srna, Hiromi Yoneda, Jean-Pierre Pelletier, Monika Thoma-Petit, Sonia Ferreira, Sono Masumoto, Stefanie Gottschalk , Toshiya Kamei et Xiong Fan Li. Une reconnaissance spéciale à la traductrice Sonia Ferreira, qui a aussi collaboré avec le contenu de cette page en français, de manière très professionnelle. Je vous invite à connaître chacun d’entre eux dans la rubrique « Crédits ».

Ce serait un plaisir pour moi, de connaître les impressions des lecteurs sur ce magazine, ainsi que sur mes livres, nouvelles et poèmes, traductions, interviews et autres notes que vous trouverez ici. Soyons lecture et écriture ; à la façon d’une trace dans le sable.

Cristina Rascón Castro (Sonora/Sinaloa, Mexique, 1976).
Écrivaine, économiste et traductrice de poésie japonaise.

Cristina Rascón Castro est l’auteure des livres de nouvelles « El agua está helada » (ISC, 2006), « Cuentráficos »(ISC, 2006), « Hanami » (Tierra Adentro, 2009) et « Puede que un sahuaro seas tú » (FORCA, 2010). Comme traductrice de poésie japonaise en espagnol, elle a publié le livre « Sin conocer el mundo », du poète Shuntaro Tanikawa (Plan C, 2007) ainsi que « Dos mil millones de años luz de soledad » (UAM, 2013), du même auteur. Dans le domaine de l’économie, Cristina est l’auteure du livre « Para entender la economía del arte » (Nostra, 2009), essai de divulgation. Prix Latinoaméricain Benemérito de América, Prix Régional de Littérature du Nord-Ouest et Prix du Livre de Sonora. Cristina a été invitée dans de nombreuses résidences artistiques au Brésil, au Canada, en Chine, au Mexique et aux États-Unis. Son travail dans les genres de poésie, haiku, micronouvelle et essais pour des publications, ont été sélectionnés pour paraître dans des anthologies en Autriche, au Brésil, au Canada, en Chine, aux États-Unis, en Inde, au Japon, au Mexique, au Pérou et au Vénézuela. Cristina donne aussi des cours de littérature japonaise et des ateliers d’écriture créative au Mexique et dans bien d’autres pays. Elle est membre du Système National de Créateurs d’Art au Mexique (SNCA/FONCA/CONACULTA).

Nouvelles et poèmes traduit en français:

– Anime Animal    
– La visita   
– Se venden historias   
– Haiku and senryū   
Esta no es una laguna cualquiera    

= La reproduction des textes partagés sur ce site est autorisée à des fins académiques ou à des fins non-lucratives, à condition que les crédits correspondants soient cités et que l’auteure en soit avertie à ce courrier: CONTACT   =

Traducteur: Sonia Ferreira

COMPARTEShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone